Vous êtes ici

Statistiques

  • Prix d’achat de l’énergie en baisse depuis 2012 pour les ménages belges

    L'évolution des prix unitaires belges des principales énergies achetées par les ménages (électricité, gaz naturel, gasoil de chauffage, propane et bois de chauffage) présente une tendance moyenne à la baisse depuis quatre ans. Analyse chiffrée.

  • Octobrrrrr…

    Après un mois de septembre exceptionnellement beau et chaud, on se doutait bien que ça ne durerait pas. Et, de fait, on ne peut pas dire qu’octobre ait été particulièrement chaleureux. Que du contraire ! Si l’IRM qualifiait de « normal » presque tous les paramètres météorologiques du mois, deux faisaient exception dont la température moyenne, anormalement basse en octobre dernier.

  • Observatoire bruxellois des énergies renouvelables

    En Région bruxelloise, 512 GWh d’énergies renouvelables ont été consommés en 2014. Vu le caractère urbain, il s’agit principalement de biocarburant et d’électricité produite par l’incinérateur et par le photovoltaïque. Cela représente 2,3% de sa consommation finale. La Région vise 3,8% d’ici 2020.

  • Observatoire wallon des énergies renouvelables

    En Wallonie, le bilan renouvelable est de 13 TWh en 2014. Il est principalement constitué de chaleur et d’électricité issue de la biomasse, d’électricité éolienne et photovoltaïque et de biocarburant. Cela représente 10,8% de sa consommation finale. La Région vise 13% d’ici 2020.

  • Observatoire flamand des énergies renouvelables

    En Flandre, le bilan renouvelable est de 15,3 TWh en 2014. Il est principalement constitué de chaleur et d’électricité issue de la biomasse, de biocarburant et d’électricité photovoltaïque et éolienne. Cela représente 5,7% de sa consommation finale. La Région vise 10,5% d’ici 2020.

  • Septembre, son si scintillant soleil

    S’il y a bien un mois d’été qui a tiré son épingle du jeu – dans le bon sens – cette année, c’est bien septembre.

  • Observatoire belge des énergies renouvelables

    En Belgique, la part des énergies renouvelables dans la consommation finale brut double tous les 5 ans. La Wallonie présente le taux de pénétration le plus élevé (10,8% en 2014), suivie par la Flandre (5,7%) et Bruxelles (2,3%).

  • Août, temps : pas dégoûtant

    N’en déplaise aux ronchons, août 2016 fut bon. Normal, donc bon.

  • Juillet rime avec mauvais ?

    Et bien non. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, juillet 2016 rimerait plutôt avec parfaitement normal. Et ce n’est pas nous qui l’affirmons, c’est l'Institut Royal Météorologique.

  • Juin n’empêche pas l’eau

    Ça ne sera une surprise pour personne, le mois de juin écoulé a été particulièrement m… mouillé. C’est le moins qu’on puisse dire vu la quantité record d’eau qui est tombée en cette période (176 mm là où la norme est de 72 mm). Et de manière générale, ce sont tous les paramètres météo du mois – ensoleillement, humidité, vent, jours d’orage, etc. - qui ont été anormaux, très anormaux ou exceptionnels. Tous à part… les températures.

Pages