Vous êtes ici

Statistiques

  • Août, temps : pas dégoûtant

    N’en déplaise aux ronchons, août 2016 fut bon. Normal, donc bon.

  • Juillet rime avec mauvais ?

    Et bien non. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, juillet 2016 rimerait plutôt avec parfaitement normal. Et ce n’est pas nous qui l’affirmons, c’est l'Institut Royal Météorologique.

  • Juin n’empêche pas l’eau

    Ça ne sera une surprise pour personne, le mois de juin écoulé a été particulièrement m… mouillé. C’est le moins qu’on puisse dire vu la quantité record d’eau qui est tombée en cette période (176 mm là où la norme est de 72 mm). Et de manière générale, ce sont tous les paramètres météo du mois – ensoleillement, humidité, vent, jours d’orage, etc. - qui ont été anormaux, très anormaux ou exceptionnels. Tous à part… les températures.

  • En mai, la pluie nous emme...

    … parce qu’elle ruine Roland Garros et qu’on a l’impression de n’avoir vu qu’elle plutôt que le soleil. Et pourtant, elle n’est pas tant tombée que ça, la pluie. Enfin pas plus que d’habitude à cette période. Et le soleil n’était pas si absent que ça non plus d’ailleurs.

  • Prix de l’électricité : l’écart se creuse entre les Régions

    Depuis début 2016, les prix baissent sensiblement en Wallonie et à Bruxelles. En Flandre, par contre, deux sauts de prix à la hausse ont amené le prix à 30 c€/kWh. Explications.

  • Météo renouvelable : Comme le dit bien le proverbe, en avril...

    Effectivement, il valait mieux ne pas trop se découvrir le mois dernier. Avec des températures anormalement basses pour la saison, le proverbe était plus que jamais d’application.

  • 2015, année record pour l'énergie renouvelable dans le monde

    Selon le dernier rapport de l'IRENA, la capacité de production d'énergie renouvelable a augmenté de 8,3% en 2015 (+ 152 GW). C'est le taux le plus élevé jamais enregistré.

  • Le printemps Mars les esprits

    Si, suite aux événements du 22 mars dernier, la Belgique aura vécu un des mois les plus sombres de son histoire - et que persiste encore sur le pays un climat anormalement maussade, il n’en aura pas été de même au niveau de la météo.

  • Le marché européen de l'électricité est porté par le renouvelable

    Depuis 2010, le renouvelable a pris plus de la moitié du marché des puissances électriques installées. C’est le constat du dernier rapport statistique de EWEA, dont voici une analyse et un zoom sur l’éolien.

  • Février, le vent tourne (doucement) pour le solaire

    Février 2016 a suivi les traces de son prédécesseur - le très mouillé janvier 2016 - avec lui aussi près de deux fois la pluviosité d’un mois de février normal… Pour le reste, février 2016 aura été tout ce qu’il y a de plus normal du côté de la météo. Mais comment cela se traduit-il en termes renouvelables ?

Pages