Vous êtes ici

Septembre, une rentrée qui a du souffle

Pour ce premier mois de l’année académique, l’IRM n’a rien souligné d’exceptionnel, ni même d’un tant soit peu anormal. Températures dans les normes, pluviosité dans la norme, ensoleillement dans la norme… Finalement, le seul qui aura brillé en septembre, c’est le vent.

Côté soleil, la durée d’insolation était parfaitement dans la norme (154h pour une norme de 143h), ce qui explique que septembre 2019 se situe en plein milieu du peloton des mois de septembre photovoltaïque de ces 11 dernières années. Avec 98 kWh par kWc installé, septembre 2019 se situe – au kWh près - pile dans la moyenne de production des mois de septembre des 10 années précédentes (98 kWh/kWc, donc), faisant de septembre 2019 un moins exceptionnellement… moyen.

En cliquant sur les pages 1 et 3 du graphique dynamique, vous pourrez obtenir la comparaison des productivités annuelles et la productivité quotidienne par mois.

Au niveau du vent, par contre, septembre a failli battre un record. Avec un joli taux de charge moyen de 26% - là où la moyenne du taux de charge du mois de septembre des 7 années précédentes est de 19,9% - le cru 2019 est le 2ème meilleur mois de septembre éolien de ces 8 dernières années, à seulement 0,4% du record de 2015. 

 

En cliquant sur la page 1 du graphique dynamique, vous pourrez obtenir la comparaison des taux de charge annuels.

Catégorie: 
Statistiques
Filière: 
3
8