Vous êtes ici

Septembre, une rentrée dans les rangs

Cette année, septembre nous a gratifiés d’une rentrée très scolaire avec un bulletin météorologique strictement dans la moyenne.

A part un nombre de jours d’orage « très anormalement élevé » selon l’IRM, pas l’ombre d’un paramètre météo qui sortirait de l’ordinaire…

Au niveau de la production solaire photovoltaïque, l’ensoleillement tout normal de septembre a permis aux propriétaires de panneaux solaires photovoltaïques (installation de 3kWc pour une consommation de 3500 kWh/an) de couvrir tantôt toute, tantôt presque toute leur consommation électrique, selon les régions.

Mais si les prosumers n’avaient pas à forcer tellement leur comportement URE pour couvrir l’entièreté de leurs besoins en électricité grâce au soleil, il n’en va pas de même pour les propriétaires de panneaux solaires thermiques. En moyenne, les propriétaires de chauffe-eau solaires (4,6 m², 300 l) ont pu chauffer entre 6 et 7 douches sur 10 grâce au soleil pendant cette période. Il leur fallait donc être économes en eau chaude et privilégier les douches rapides s’ils voulaient être autosuffisants.

Quant au vent, il nous aura lui aussi livré une prestation honnête, sans plus, en alimentant un peu plus d’un quart (27%) des ménages du pays. Sur l’ensemble du mois, le taux de charge aura été de 20%.

Catégorie: 
Statistiques
Filière: 
3
7
8

Pour aller plus loin