Vous êtes ici

Septembre, son si scintillant soleil

S’il y a bien un mois d’été qui a tiré son épingle du jeu – dans le bon sens – cette année, c’est bien septembre.

Par rapport à un mois de septembre « normal », l’édition 2016 aura été « très anormale » à plusieurs égards, selon l’IRM. Et pour une fois, ça a bien fait nos affaires. Très anormalement chaud, sec et ensoleillé donc, ce mois de septembre aura fait le bonheur des prosumers (et des autres aussi, d’ailleurs).

Concernant le PV, c’est bien simple, septembre 2016 aura été le meilleur mois de septembre jamais mesuré par l’APERe à Bruxelles. Son ensoleillement très anormalement élevé (38% supérieur à la norme) aura largement permis de couvrir l’entièreté des besoins en électricité des propriétaires de panneaux photovoltaïques (installation de 3kWc pour une consommation de 3500 kWh/an) partout en Belgique.

Même constat positif pour les chauffe-eau solaires. Le généreux soleil de septembre aura grosso modo suffi à chauffer toute l’eau chaude sanitaire des propriétaires de capteurs thermiques (4,6 m², 300 l)…

Alors, il n’est pas sympa, le soleil ?

Quant au vent, pour le troisième mois d’affilée il aura livré une prestation honnête, sans plus, en alimentant un peu plus d’un cinquième des ménages du pays. Sur l’ensemble du mois, le taux de charge aura été de 18%.

En termes de couverture énergétique des différentes filières renouvelables, septembre aura donc très fidèlement suivi la tendance de juillet et d’août.

On parie que ça ne durera pas…

Catégorie: 
Statistiques
Filière: 
3
7
8

Pour aller plus loin