Vous êtes ici

Météo renouvelable : Octobre s’essouffle…

Vive le vent, vive le vent, vive le vent d’automne ?... Ha ça, non ! Aucun risque que nos éoliennes n’aient fredonné cette rengaine le mois dernier. Et pour cause ! Jamais depuis le début des enregistrements le vent n’avait si peu soufflé un mois d’octobre. Un record !

Eolien

Au niveau des chiffres, c’est assez éloquent. L’onshore et l’offshore ont couvert les besoins en électricité de quelque 7 et 9 % des ménages du pays respectivement. Avec un taux de charge moyen de 15%, seul 16% des ménages belges ont donc pu couvrir leurs besoins électriques grâce au vent... Peut mieux faire.

 

Bah, octobre s’est certainement rattrapé sur le soleil, vous dites-vous peut-être. Que nenni ! Le mois passé aura juste été dans la norme à ce niveau-là. Et dans la norme pour un mois d’octobre, ça n’est pas forcément folichon.

Photovoltaïque

Au niveau du solaire photovoltaïque, les ménages belges équipés (installation de 3kWc pour une consommation de 3500 kWh/an) ont pu couvrir en moyenne une soixantaine de % de leur consommation électrique ! Avec un écart par rapport à cette moyenne assez marqué selon l’endroit, de 49% à Arlon à 74% à Ypres.

Solaire thermique

Les propriétaires de capteurs thermiques (4,6 m², 300 l), quant à eux, auront bien fait de rallumer leur chaudière (ou d’utiliser un appoint électrique ou au gaz pour les mieux isolés), le soleil ayant rarement permis de couvrir plus de la moitié de leurs besoins en eau chaude. On rentre dans l’hiver solaire thermique, il n’y a plus assez de rayonnement direct !

Enfin ça, c’était pour octobre. Place maintenant à novembre. Et vu comme il a démarré, ça présage de beaux (ou d’inquiétants) records, notamment du côté des températures… A suivre.

Catégorie: 
Statistiques
Filière: 
3
7
8

Pour aller plus loin