Vous êtes ici

Janvier pluvieux, janvier heureux ?

Niveau pluie, on peut dire que 2016 a démarré en trombes (c’est le cas de le dire) ! Avec près de deux fois la pluviosité d’un mois de janvier normal, le premier mois de l’an neuf aura donc été fameusement arrosé. Pas au point de battre le record de janvier 2004, mais quand même…

Mais qu’en est-il de l’adage qui allie « pluvieux » et « heureux » ? Etait-il de mise en ce qui concerne les systèmes de production d’énergie renouvelable ?

En ce qui concerne le vent, la réponse est clairement oui ! Avec un taux de charge moyen de 44% (63% en offshore et 35% en onshore), c’est - comme en décembre - l’équivalent des besoins en électricité de plus de la moitié des logements belges qui a pu être couverte grâce au vent. Un record pour un mois de janvier, ce qui en fait le troisième mois d’affilée a battre un record éolien ! Le vent a lui-même en poupe, comme qui dirait…

Pour le soleil, on peut difficilement être aussi enthousiaste. S’il a brillé de manière tout à fait normale pour un mois de janvier, cela reste un mois de janvier. Autrement dit un mois d’hiver, peu lumineux, peu chaleureux...

Pas de miracle du côté du solaire photovoltaïque, donc, qui poursuit sa léthargie. Comme en décembre dernier, les ménages équipés d’une installation de 3kWc n’ont, en moyenne, pu couvrir qu’un petit tiers de leurs besoins en électricité grâce au soleil. Et encore ! Dans les Ardennes, la neige se sera même permis d’obstruer les pauvres panneaux pendant plusieurs jours, les empêchant ainsi de produire le peu d’électricité qu’ils auraient pu produire.

Sans surprise, pas de miracle non plus du côté du solaire thermique qui affiche lui aussi des  performances peu glorieuses. Pour les ménages possédant des capteurs thermiques (4,6 m², 300 l), moins d’une douche sur cinq aura été chauffée par le soleil, avec ici aussi une grosse disparité selon la région due à la neige.

Allez, on s’accroche, vivement le printemps !

Catégorie: 
Statistiques
Filière: 
3
7
8