Vous êtes ici

Statistiques

  • Février, l’air de rien

    Pourquoi l’air de « rien » ? Et bien d’abord parce que février 2017 n’a rien de spécial à revendiquer au niveau météorologique. Sur l’ensemble du mois, le vent a soufflé normalement, le soleil a (peu) brillé normalement, il a plu normalement, etc. Bref, rien de particulier à souligner selon l’IRM.

  • Statistiques dj 15/15 : Normalisez les consommations de chauffage

    L’année 2016 a connu une saison de chauffe plus froide que les deux années précédentes. Sauf amélioration PEB, votre bâtiment a sans doute consommé plus d’énergie. Voici l’analyse du degré-jour, l’indicateur statistique de normalisation de la consommation de chauffage.

  • Le photovoltaïque en 2016 : un marché en croissance dans les trois Régions

    Relance généralisée du marché belge. L’année 2016 se caractérise par une croissance annuelle de 70 %. Cette relance est portée par les petites installations en Flandre et les grandes en Wallonie et à Bruxelles. Le parc a produit 2,9 TWh, soit un peu moins de 4% de la consommation électrique totale du pays.

  • Hydroélectricité : 16 nouveaux sites wallons en 2016

    Le bilan statistique 2016 montre un secteur wallon en pleine effervescence : 16 nouvelles centrales, du repowering sur des sites historiques et une production électrique annuelle de 326 GWh. Analyse de l’Observatoire des énergies renouvelables.

  • Janvier, bleu blanc bof

    Pour ceux qui aiment l’hiver, janvier 2017 les aura gâtés. En effet, le premier mois de l’année aura été particulièrement arrosé de soleil, de neige, et le vent se sera fait anormalement discret. Idéal pour de belles balades au milieu de paysages enneigés. Mais au niveau des productions d’énergie à partir de sources renouvelables, on ne peut pas dire qu’il y ait vraiment eu de quoi se réjouir.

  • Eolien : 42 MW installés en Wallonie en 2016

    Au cours de l’année 2016, 19 nouvelles éoliennes ont été installées en Wallonie pour une puissance totale supplémentaire de 42 MW. Après une année supplémentaire de léthargie, la reprise du secteur semble cependant s’annoncer pour 2017.

  • Loin des sombres décembres

    En général, décembre en Belgique, c’est 45 h d’ensoleillement, 81 mm de précipitations, 4 jours de neige et une bonne dose de vent. Mais ça, décembre 2016 n’en a eu cure !

  • Novembre, rien à déclarer

    Entendons-nous bien, novembre 2016 a bien des choses à déclarer, à de nombreux égards. Au niveau climatique, il s’agirait même d’un mois historique. Non seulement parce qu’il a été le mois de novembre le plus chaud jamais enregistré au niveau de la planète – ça, on commence malheureusement à s’y habituer, à ces records –, mais aussi, et surtout, parce qu’il a compté à la fois la COP 22 et l’élection de Donald Trump… Pas exactement des faits anecdotiques au regard de la lutte contre le réchauffement climatique…

  • Prix d’achat de l’énergie en baisse depuis 2012 pour les ménages belges

    L'évolution des prix unitaires belges des principales énergies achetées par les ménages (électricité, gaz naturel, gasoil de chauffage, propane et bois de chauffage) présente une tendance moyenne à la baisse depuis quatre ans. Analyse chiffrée.

  • Octobrrrrr…

    Après un mois de septembre exceptionnellement beau et chaud, on se doutait bien que ça ne durerait pas. Et, de fait, on ne peut pas dire qu’octobre ait été particulièrement chaleureux. Que du contraire ! Si l’IRM qualifiait de « normal » presque tous les paramètres météorologiques du mois, deux faisaient exception dont la température moyenne, anormalement basse en octobre dernier.

Pages