Vous êtes ici

Votre fournisseur d’électricité est-il vraiment vert ?

Un nouvel outil permet aux Bruxellois de vérifier l’honnêteté de leur fournisseur : l’électricité fournie est-elle aussi verte qu’annoncée ?

BRUGEL, le régulateur du marché bruxellois de l’énergie, a développé un nouvel outil très pertinent : Greencheck.be.

Vous avez choisi un fournisseur d’électricité pour son offre attractive en matière d’énergies renouvelables ? Vérifiez s’il respecte bien ses engagements envers vous !

En effet, ce nouvel outil en ligne permet aux Bruxellois de vérifier le pourcentage d’électricité verte garanti par votre fournisseur d’énergie. Un moyen efficace d’agir sur la transparence des offres sur le marché.

Comment procéder ?

1. Munissez-vous de votre dernière facture annuelle de régularisation d’électricité.

2. Introduisez le code EAN électricité (18 chiffres commençant par 5414) pour lequel vous voulez effectuer la vérification.

3. En fonction des données introduites, vous obtiendrez le pourcentage de fourniture verte pour le code EAN.

4. Cliquez sur la colonne verte pour afficher les détails de votre fourniture d'électricité de ce mois (origine géographique et source d’énergie).

Les Garanties d’Origine

Comment cette vérification est-elle possible ?

Afin de prouver l’origine de l’électricité verte qu’ils vendent, les fournisseurs ont pour obligation de :

  • communiquer mensuellement au gestionnaire de réseau de distribution et/ou de transport la liste des clients fournis en électricité verte. Ils doivent également indiquer, à chaque client, la part d’électricité verte dans la fourniture totale d’électricité ;
     
  • remettre à BRUGEL des labels de Garantie d’Origine (GO) pour l’électricité verte qu’ils ont fournie au cours d’une période donnée.

Autrement dit, pour vendre de l’électricité verte au cours d’une année donnée, les fournisseurs doivent justifier une production d’électricité verte durant la même période. Faute de quoi, ils perdent leur licence de fourniture. Les GO assurent donc la traçabilité des productions.

A titre indicatif, la majeure partie des GO importés en région bruxelloise est de type hydraulique, avec une part de 61 % en 2014 (voir graphique ci-dessous). Et ils proviennent principalement de Scandinave, avec 58 % des GO importés en 2014. On constate cependant une diversification des sources de production, avec une croissance de l’éolien, de la biomasse et du photovoltaïque.

 

 

Catégorie: 
Outils
Filière: 
1

Pour aller plus loin