Vous êtes ici

En Europe, la place du prosumer varie fortement d’un pays à l’autre

Le projet de recherche européen PVP4Grid présente un premier rapport sur l'utilisation individuelle et collective de l'énergie solaire générée localement. Le prosumer joue un rôle différent dans les 8 pays analysés (dont la Belgique).

Le projet de recherche européen PVP4Grid, démarré en 2017 et qui se terminera en 2020, vise à accroître la part de marché et la valeur marchande de la technologie photovoltaïque en permettant aux consommateurs de devenir des prosumers de manière respectueuse pour le réseau électrique.

PVP4Grid développe ainsi des recommandations pour les prosumers, les gestionnaires de réseaux et les décideurs politiques afin d’intégrer au mieux ce nouveau rôle de producteur-consommateur d’énergie solaire.

Les chercheurs ont examiné les cadres réglementaires et politiques en place dans huit pays : Belgique, Allemagne, France, Italie, Espagne, Autriche, Portugal ainsi qu’aux Pays-Bas.

Ils publient aujourd’hui un premier rapport.

Trois concepts de prosumer

L’étude distingue trois concepts de prosumer : l'autoconsommation individuelle, l'utilisation collective d'un système photovoltaïque dans un bâtiment et l’utilisation d’électricité solaire au niveau d‘un quartier.

Selon l’étude, l’autoconsommation individuelle, c’est-à-dire lorsque le producteur et le consommateur d’électricité sont identiques, est juridiquement possible dans tous les pays examinés. Cinq des huit pays autorisent l'utilisation partagée d'un système photovoltaïque dans le même bâtiment, alors que cela est expressément interdit en Belgique, en Italie et en Espagne.

La fourniture directe de l’électricité solaire au niveau des quartiers, utilisant le réseau électrique public, n’est jusqu’à présent autorisé par la loi et économiquement réalisable que dans deux des pays examinés, à savoir la France et les Pays-Bas.

Le potentiel des différents concepts de prosumer dépend également des mécanismes de financement en place.

Ainsi, l'autoconsommation individuelle ne joue qu'un rôle mineur dans les cas où le prosumer reçoit une rémunération pour l'énergie solaire injectée dans le réseau à un tarif supérieur au prix au détail de l'électricité.

« L'objectif du projet international est de contribuer au développement de concepts de prosumer améliorés et au déploiement d’une électricité solaire bénéfique pour l’ensemble des consommateurs », selon Carsten Körnig, directeur exécutif de BSW-Solar, qui coordonne le projet.

Outre l’étude approfondie en anglais, PVP4Grid a également publié des rapports dans les langues respectives de chaque pays, décrivant la situation dans chacun d’entre eux, ainsi qu’un résumé en anglais de ces rapports. Ce matériel est disponible sur PVP4Grid.eu.

Catégorie: 
Outils
Filière: 
8

Pour aller plus loin