Vous êtes ici

« DEMAIN », un road-movie positif sur la transition

A contre-pied des discours catastrophistes, le film « Demain » nous invite à découvrir le monde des solutions. Voyage à travers 10 pays, à la rencontre de citoyens qui améliorent leur vie locale. Mieux qu’un outil pédagogique.

Jusqu’ici, on nous a surtout montré ce que l’être humain faisait de pire. Le style « Allô la Terre ? Ici Armageddon » ou « Voyez comme elle est belle notre petite planète ! Vous n’allez tout de même pas nous flinguer tout çà ?! ».

En guise de contre-pied, les réalisateurs Mélanie Laurent et Cyril Dion avaient envie d’aller voir ce que l’Homme fait de mieux. Voilà le point de départ du film « Demain », actuellement en salle en Belgique et dans de nombreux autres pays.

Rob Hopkins, fondateur du mouvement des initiatives de transition, résume bien la démarche : « Nous passons notre temps à faire des films où nous sommes éradiqués par des zombies, des bombes nucléaires, des épidémies, des robots, des extraterrestres, de petits gremlins… Nous adorons ça ! Mais où sont les films qui parlent du contraire ? Ceux où nous nous rassemblons et où nous résolvons les problèmes ? Nous n’en avons pas vraiment… L’être humain est tellement ingénieux, tellement créatif. Nous pourrions faire des choses extraordinaires, mais pour ça nous avons besoin de nous raconter ces histoires. Avoir une vision, raconter une histoire, c’est comme de jeter devant soi un tourbillon qui vous entraîne... »

C’est, en somme, l’histoire que raconte ce film au fil de l’expérience de citoyens qui, dans dix pays, sont entraînés par ce fameux tourbillon vertueux. Un road movie optimiste sous forme documentaire, donc.

« L'Homme, explique Cyril Dion, a besoin de créer du sens et de construire des fictions pour survivre. Aujourd'hui, nous devons construire un nouveau récit pour remplacer le récit d'après-guerre orienté sur le consumérisme, le matérialisme, la technologie et le confort... qui a été très porté par le cinéma, la littérature, la publicité. »


Durant ce voyage, nous rencontrons des pionniers qui réinventent l'agriculture, l'énergie, la démocratie et l'éducation. Des initiatives positives et concrètes qui fonctionnent déjà.

Avant même sa réalisation, le film rencontrait déjà un succès : les réalisateurs ont présenté leur projet sur la plateforme de financement participatif  KissKissBankBank. Résultat : 10.266 donateurs mobilisés et 444.390 euros récoltés. Mieux qu’espéré.

Grâce notamment à ce financement citoyen, le tournage a pu se faire, en 2014. Le résultat a rapidement rencontré les attentes : projection à la COP21, puis nombreuses avant-premières organisées par des ONG, standing ovations à l’appui. Mieux encore : le documentaire dépasse les cercles associatifs habituels pour gagner les louanges des critiques cinéma, qui saluent la démarche et l’intérêt du film pour le grand public : humour, rythme, découverte, esprit positif sans donner de leçons, …

La curiosité a déjà attiré 550.000 spectateurs en France et en Belgique.

Catégorie: 
Outils
Filière: 
1