Vous êtes ici

Géothermie

"Les communes sont souvent désemparées face aux projets géothermiques"

De plus en plus, la géothermie de faible profondeur (10 à 400 m sous la surface du sol) apparaît comme une solution énergétique séduisante. Elle présente un potentiel considérable de production de chaleur à basse température et de froid pour les villes, les zones d’activités économiques et les quartiers de demain. Le marché des pompes à chaleur géothermiques se développe avec succès dans des pays comme l’Allemagne, les Pays-Bas, le Danemark, la Suède (notamment à Stockholm) et dans certaines régions d’Italie.

« La géothermie profonde pourrait produire 2 000 GWhe par an dans la zone de Mons »

Jean Cech (Renouvelle): Certains disent que la technologie EGS (lire plus bas) n’est pas sans risques et que l’utilisation du terme « stimulé » n’est qu’un faux nez pour cette « fracturation hydraulique » tant décriée dans le cas des gaz de schiste... Qu’en pensez-vous ?