Vous êtes ici

Débats

  • Le marché européen du carbone décolle enfin

    Après plusieurs années de stagnation, le prix de la tonne de CO2 a grimpé et se stabilise aujourd’hui à environ 20€. De quoi inciter les industriels concernés à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Dimitri Mertens (CLIMACT) nous explique cette évolution.

  • Quelle(s) échelle(s) territoriale(s) pour la transition écologique ?

    Face aux enjeux techniques, économiques, sociaux et démocratiques de la transition écologique, la nécessité d’une approche locale s’impose peu à peu. Mais à quelle taille de territoire correspond cette dimension locale ? En Wallonie, elle s’avère variable en fonction des thématiques et du contexte de chaque localité.

  • Pour décarboner l’Europe, touchons du bois !

    La forêt européenne peut jouer un rôle important pour mieux stocker nos émissions de carbone. Des experts proposent de généraliser l’usage du bois dans la construction et la rénovation, pour remplacer les matériaux très émetteurs de CO2 tels que le béton, l’acier et l’aluminium.

  • Quelle dynamique européenne pour les coopératives ?

    Le mouvement coopératif européen a créé un nouvel outil qui permettra de financer les projets locaux d’énergies renouvelables. De quoi amplifier la transition vers la démocratie énergétique.

  • Entre déclin pétrolier et réchauffement climatique, voici le temps de la sobriété énergétique

    Notre société sera-telle capable de freiner sa boulimie énergétique ? L’urgence climatique nous y pousse. Mais le déclin pétrolier imminent nous l’imposera peut-être plus rapidement encore. Comment vivrons-nous ces profonds changements d’habitudes ? Et avec quels impacts sur nos libertés individuelles ?

  • Comment financer le réseau électrique et intégrer durablement les prosumers ?

    Les systèmes photovoltaïques existants en Wallonie seront-ils exonérés d'un tarif prosumer ? Ce n'est pas sûr, tant que le décret wallon n'est pas adopté. Tandis qu'une réglementation européenne pourrait encore changer la donne. En tout cas, nous sommes encore loin d’un modèle équitable et durable pour les consommateurs, les prosumers et les gestionnaires de réseaux.

  • Baisser le taux de TVA sur l’énergie ? Mieux vaut des mesures ciblées !

    Certains partis politiques proposent de baisser le taux de TVA sur l’énergie. Cette mesure s’avèrerait socialement injuste et encouragerait une surconsommation d’énergie. Seule exception souhaitable : une TVA réduite sur l’autoconsommation collective. Voici pourquoi.

  • Remplacer son installation photovoltaïque après 10 ans ? Absurde !

    A Bruxelles, certains ménages envisagent de remplacer leur installation photovoltaïque afin de bénéficier de 10 nouvelles années de certificats verts. La Région compte empêcher ce risque de pratique. Tandis que l’auto-consommation collective changera l’intérêt économique du prosumer. 

  • Territoires et climat : la transition sera d’abord culturelle !

    Pour réussir, la transition énergétique ne peut se limiter à une approche technologique. Elle devra d’abord être sociale et porter de nouveaux modèles économiques et démocratiques. A cette fin, les communes wallonnes devraient intégrer la transition culturelle dans leurs stratégies climat.

  • « Gilets jaunes » et climat, même combat ?

    Malgré leurs divergences d’opinions et d’actions, ces deux mouvements citoyens se rejoignent peu à peu. Car ils se mobilisent pour un monde plus juste et plus durable. Et si la justice fiscale permettait de financer la transition énergétique ?

Pages