Vous êtes ici

Ces entreprises qui visent 100% d’énergies renouvelables

Plus de 200 multinationales se sont engagées à consommer une électricité 100% renouvelables, à court ou moyen termes. Des groupes majeurs – tels que IKEA et Google – investissent massivement dans l’éolien et le photovoltaïque.

Alors que le secteur privé est souvent pointé du doigt pour ses émissions de carbone (à juste titre), il est intéressant de constater qu’un nombre grandissant d’entreprises internationales se montrent de plus en plus pro-actives pour atteindre des objectifs zéro carbone et 100% énergies renouvelables.

Née voici 5 ans, l’initiative RE100 – qui réunit les entreprises engagées dans une transition 100% renouvelables – affiche aujourd’hui une dynamique inédite :

  • Plus de 200 multinationales se sont engagées à consommer une énergie 100% renouvelables dans les délais les plus courts possibles (2050 au plus tard).
  • Elles sont actives dans 140 marchés à travers le monde, notamment la manufacture, la construction, les services et la finance.
  • Ensemble, elles représentent 5.4 billons $ de chiffre d’affaire, 16 millions d’employés et une demande de 220 TWh d’électricité verte par an.
  • La liste des membres est impressionnante : ABInBev, Adobe, Accenture, Allianz, Axa, Bloomberg, BMW Group, British Telecom, Coca-cola European partners, Colruyt Group, Danone, Decathlon, Deutsche Telekom, Ebay, Facebook, Goldman Sachs, Google, H&M, Heineken, HP, IKEA, ING, JCDecaux, Kellog’s, KPN, Microsoft, Nestlé, Nike, Proximus, PWC, Philips, Ricoh, Visa, …
  • De nombreuses entreprises comptent atteindre 100% en 2020 et 2025.
  • RE100 analyse les consommations énergétiques annuelles de chaque entreprise et assure un reporting sur leur progression vers l’objectif 100%.
  • A terme, elles éviteront l’équivalent des émissions de CO2 de 27 centrales au charbon américaines (lire ce communiqué).

 

Loin du « green washing », cette initiative montre une véritable stratégie énergétique des entreprises engagées, comme en témoigne les exemples récents de Heineken, IKEA et Google.

Le groupe Heineken a ainsi récemment annoncé un investissement dans une centrale photovoltaïque de 50 MW en Espagne afin de couvrir la consommation d’électricité de 4 usines.

Autre acteur majeur, IKEA a récemment investi dans 2 centrales photovoltaïques aux Etats-Unis, pour une capacité totale de 403 MW.

Enfin, Google a annoncé avoir signé 18 nouveaux accords énergétiques dans le monde dans l'éolien et le solaire, représentant un totale de 1.600 MW, afin de compenser entièrement sa consommation d'électricité annuelle avec des énergies renouvelables.

Le moteur de recherche doit notamment alimenter ses centres de données ("data center"), des infrastructures qui consomment beaucoup d'énergie car les serveurs ont sans cesse besoin d'être refroidis.

Si l’on peut parfois (souvent ?) douter des préoccupations environnementales du secteur privé, il est par contre évident que de nombreuses entreprises ont compris l’intérêt économique d’investir dans des productions renouvelables, devenues très compétitives, pour réduire leurs coûts énergétiques. Et c’est en soi une très bonne nouvelle.

Lire également nos articles Les énergies renouvelables, toujours plus compétitives et Le photovoltaïque toujours plus compétitif.

 

Catégorie: 
Actualité Internationale
Filière: 
1
3
8

Pour aller plus loin