Vous êtes ici

8 millions de travailleurs renouvelables

Selon l’IRENA, le secteur des énergies renouvelables emploie plus de 8 millions de personnes dans le monde, soit une croissance de 5% par rapport à l’an dernier. Le photovoltaïque arrive en tête, suivi par les biocarburants et l’éolien.

L’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA) a publié son rapport « Énergies renouvelables et emplois – Bilan annuel 2016 ». Il en ressort que le nombre total d’emplois a augmenté en 2015 (+ 5%), ce qui contraste avec la diminution observée dans le reste du secteur énergétique en général.

« Cette croissance est soutenue par une baisse des coûts technologiques des énergies renouvelables et par des cadres d’action favorables. Nous prévoyons que cette tendance se maintiendra, étant donné que les énergies renouvelables ont le vent en poupe et que les pays s’activent pour atteindre les objectifs climatiques fixés à Paris », explique Adnan Z. Amin, directeur général de l’IRENA.

En effet, les cadres d’action favorables constituent un puissant moteur de création d’emplois, tels que les enchères organisées en Inde et au Brésil, les crédits d’impôt mis en place par les États-Unis et les politiques de soutien en Asie.

Les pays qui emploient le plus de travailleurs renouvelables sont la Chine, le Brésil, les États-Unis, l’Inde, le Japon et l’Allemagne.

Quelques constats :

  • Le secteur photovoltaïque est le premier employeur renouvelable, avec 2,8 millions d’emplois dans le monde, soit une augmentation de 11% par rapport au dernier décompte (croissance au Japon et aux États-Unis, stable en Chine, diminution en Europe).
     
  • Le secteur des biocarburants arrive en deuxième position (1,7 million d’emplois), suivi du secteur éolien (1,1 million d’emplois) en forte croissance en Chine, aux États-Unis et en Allemagne.
     
  • Les emplois liés aux biocarburants liquides, aux systèmes de chauffage et de refroidissement solaires et au petit et au grand hydraulique ont diminué en raison de divers facteurs, tels que l’accroissement de la mécanisation, le ralentissement des marchés du logement, la suppression des subventions et la diminution du nombre de nouvelles installations.
     
  • La proportion de femmes actives dans le secteur renouvelable est plus importante que dans le secteur énergétique dans son ensemble.

Selon les analyses de l’IRENA, la communauté internationale va doubler la part des énergies renouvelables dans le bouquet énergétique mondial d’ici 2030 – pour atteindre les objectifs climatiques mondiaux -, ce qui engendrera plus de 24 millions d’emplois dans le secteur des énergies renouvelables.

Catégorie: 
Actualité Internationale
Filière: 
1
2
3
8